Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mimilie

  • A Propos...

    [Je ne souhaitais pas le faire mais certains lecteurs m’avaient conseillé d’ajouter une rubrique « à propos » pour nous présenter (moi et le blog). C’est compliqué de se présenter finalement et c’était aussi une évidence de demander à Emilie Daffis #mimilie&leshaker de le faire. J’ai pris ça de plein fouet dans ma petite tronche et je voulais le partager]

     

    mimilie,emilie daffis,à propos,se présenter,présentation,flolou,leshaker,cyril balayn,blog,Lui demander d’écrire un petit truc sur lui, c’est lui dire dévoile toi.
    Lui pourrait faire mais ne le veut pas.
    Lui ne veut pas parce que je crois qu’il ne peut pas se voir comme nous pourrions le voir.
    Lui qui n’appartient pas aux codes précis que la société nous enseigne ne pourrait se décrire sans se ranger dans la norme.
    Lui c’est Leshaker, un homme, d’une quarantaine d’années, drôle, réfléchi, intelligent … Blablabla mais en vrai, il m’est impossible de lui coller une étiquette.
    Lui est un tout, un brin chiant, un brin décoiffant, un brin triste, un brin mélancolique, un brin fou aussi, un brin de tout ce que tu veux sauf peut-être du gentil garçon obéissant aux règles.
    Si tu viens ici, c’est soit par folie, soit parce que les moteurs de recherche t’ont dit vas-y, c’est lui.
    Etre déçu tu le pourrais, Leshaker ne ressemble en rien à ce que tu pourrais voir, lire, ou entendre.
    Etre étonnamment surpris, tu le pourrais si tu enlèves tes œillères et que tu restes ouvert.
    Etre heureux, tu le pourrais si tu acceptes de recevoir ce petit truc spécifique de lui.
    Etre toi, tu le peux, ici, c’est cet endroit dont lui seul à le secret, un endroit ouvert aux autres, ouvert à la discussion, ouvert à la tolérance.
    J’ai un secret pour toi, Lui est aimant, même s’il ne te le dit pas, il aime.
    Il aime la vie à sa façon. Il aime rire, les contacts humains, il aime s’enrichir de ce monde qui l’entoure. Il aime les trucs qui décoiffent. Il aime les gens qui sont complètement barge, en dehors des cases.
    Leshaker c’est un être à part, tu peux le détester comme l’aimer, tu peux même faire les deux en même temps.
    Mais lui, c’est un tout, tu le prends comme il est, ou pas.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant., Shake Mimilie & Leshaker 0 commentaire
  • Mimilie en entrevue.

    Focus dans cette entrevue sur Mimilie et son travail de Rédactrice Web.

    shake les entrevues,entrevues,le shaker de cyril,mimilie,la maison de mimilie,rédactrice web1/ Mimilie nous n’allons pas mentir aux lecteurs, nous nous connaissons, nous avons des projets communs, et dans cette entrevue nous allons faire un focus sur ton activité de rédactrice Web. Mais tout d’abord, comment tu vas ma grande ? (oui car je suis petit et Mimilie est grande !)

    Officiellement je vais bien. Ma vie perso est géniale, ma vie sociale aussi. Reste qu'officieusement, je suis stressée, la peur du lendemain m'habite de plus en plus. Je suis maman solo, alors je dois tout gérer du début jusqu'à la fin, les contraintes de la vie quotidienne, l'aspect financier m'angoisse beaucoup aussi...

    Mais je relativise, enfin j'essaye, je rebondis à la moindre embûche, ma puce est épanouie, et ma vie prend une tournure des plus agréable. Je crée mon petit bonheur, et savoure du mieux que je peux le présent.

    2/ Tu es rédactrice web, peux-tu nous expliquer en quoi consiste ce travail et surtout est-il un vrai métier ?

    Je suis rédactrice web, chargée de com.( pour les PME, associations) sur le net, chroniqueuse, auteur et il m'arrive aussi d'animer des émissions de radio.

    Mon métier est de communiquer pour les entreprises, je transmets par écrit ce qu'elles souhaitent valoriser : leur valeurs, leurs produits, leurs vie d'entreprise, leurs évènements.

    Pour ce faire, je conçois la charte éditoriale de leur site web, je crée une forme d'arborescence sur les thèmes qu'ils veulent partager.

    Par exemple: Pour une cliente, j'ai défini la ligne directrice de ses informations, analyser la concurrence sur le web, mis en évidence les expressions clés qui pourrait la mettre en position confortable sur les moteurs de recherches. Puis j'ai rédigé ces pages statiques de son site web et créé un Mag dans lequel, j'ai écrit différents articles sur les thématiques de sa société afin de la démarquer de ses concurrents. De cette façon son site est en constante évolution, il vit, elle peut informer et conseiller ses clients, tout en valorisant son entreprise. Une fois toute la partie création rédactionnelle de son site réalisée, je suis passée à la partie com. de son projet : dossier de presse, communiqué de presse, newsletter, animation et modération de sa page Facebook, interaction avec ses clients, annonce d'évènements, mise en place de jeu concours, recherche de partenariats, ...

    Parallèlement à cet aspect technique, j'ai aussi à faire dans la gestion de client, l'administration, je suis ma propre entreprise avec ses joies et ses angoisses. C'est un métier à part entière seulement c'est un de ces nouveaux métiers qui s'envolent grâce à son support : le web.

    3/ Comment est née l’origine de cette envie, de ce désir de te lancer sur la toile, de travailler sur le net ?

    Je travaillais en tant que salariée dans des agences web et de com, quand j'ai eu ma fille je me suis formée en psychologie en passant une certification et un diplôme universitaire.

    Lorsque je me suis séparée, je me suis remise à l'écriture, naturellement, j'ai repris la main sur ce que je faisais avant.

    Au départ, ce qui n'était qu'un complément de revenu, est devenu une façon de vivre. Une indépendance (avec aussi toutes les contraintes que ça demande) qui m'a permis de monter mon projet en freelance. Pourquoi sur la toile ? Parce que je suis de cette génération où le net a une place prépondérante dans ma vie. Avoir son site pour montrer ce que l'on fait, interagir avec des personnes que n'aurais jamais pu rencontrer en dehors du virtuel. C'est une chance de travailler sur le net, même si difficile, même si nous sommes nombreux. On trouve de tout sur le net, des personnes compétentes, et d'autres. Mais le net, c'est un monde à part. Tu te dois de faire de la veille technique quotidienne, tu te dois de lire les articles les plus influents, de faire attention à ta réputation...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Définitions #26.

    vache.jpgRosé : Après trois…dix verres une amie va nous avouer avoir étalé de la confiture sur le corps de son partenaire. Bonne maman c’est son surnom désormais.

    Jouissance : Après la vidéo qui tourne en boucle sur le net sur l’abattoir américain tout en sachant que la consommation de masse engendre des débordements, il faut quand même se rendre à l’évidence…. Tuer de cette manière c’est de la jouissance, c’est gratuit, c’est de l’éxcitation. La planète va mal, mais nous le savions déjà.

    Billet : Rejoindre Lisianne, c’est réservé, c’est organisé, on pourra faire un billet à deux mains pour les chroniques.

    Pétillante : Elle est jolie, elle est drôle, elle est intelligente, elle est sexy, elle a un charisme de fou… je ne connais pas son nom, je ne connais rien d’elle, mais c’est toujours un bonheur quand elle passe au travail (rarement malheureusement). #lebonheursimple.

    Magie : Parler avec mon amie Emilie c’est toujours un plaisir partagé mais le plus fort c’est son tour de magie de pointer du doigt les vrais problèmes. Elle est fortiche la bougre…

    Débriefer : Action de faire du langue-de-putage, mais dire « on va débriefer c’est plus sérieux » !

    Reprise : La rentrée scolaire approche, les habitudes et la tiédeur de l’été vont nous quitter, finalement j’ai toujours une appréhension de cette reprise, comme les enfants.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Princesse honnête ?

     

    [Emilie Daffis]

    princesse,énervée,princesse connasse,colère,rendre des comptes,branleuse,cyril balayn,mimilie,shaker les princesses,le shaker de cyril,colèriqueEn tant que véritable princesse (surtout du shaker), je viens vous écrire ce mécontentement (pour ne pas dire de gros mots mais bordel que ça me démange). Ça fait bien longtemps, que je n’ai plus écrit ici, dans cette rubrique Shake les princesses. Ne pensez pas que je n’aimais pas participer ici, juste qu’avec Cyril, nous avons des projets en commun qui se construisent et qui nous prennent un peu, beaucoup de temps. 

    Bref, en ce moment, je suis passée en mode Princesse Connasse, un peu ras le bol que l’on me prenne pour une gentille fille compréhensive (même si c’est le cas), il y a de l’abus. Tu ne sais peut être pas, mais il y a plusieurs catégories de meufs : les poufs, les gentilles, les bienveillantes, les girls, les connasses, les dents longues, et les putains ... Excusez des termes, mais vous devriez savoir qu’entre nanas, nous ne nous aimons pas trop, et la langue de pute étant un peu le dialecte privilégié, je me dois d’être à la hauteur de mes congénères...

    Donc j’avais envie aujourd’hui, de vous parler de ces princesses aux dents si longues, qu’elles ne connaissent pas la franchise. Ces princesses, sous prétexte de vouloir quelques choses (un cadeau de leur mec, une visibilité internationale, un boulot, un mec aussi, de l’argent ...) vont t’écraser sans pitié. Je ne suis pas contre la compétition, ancienne handballeuse, je dois dire que j’aime me battre pour ce que je crois être le mieux pour moi.

    Seulement voilà, j’ai ce qu’on appelle une conscience, qui me rappelle à l’ordre chaque jour que mon dodo passe. Ce qui fait, que je ne peux rayer le parquet avec des dents pointues, longues et crade.

    Pourquoi ? Parce que les pseudos princesses aux dents longues sont (dans le désordre dans la liste) :

    -  Menteuse

    -  Manipulatrice

    -  Joueuse sur les sentiments d’autrui

    -  Tricheuse

    -  Castratrice

    -  Branleuse

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]., Shake les princesses [contribution]. 18 commentaires
  • O Négatif. Chapitre 1 En direction d'Elven.

    le shaker de cyril,univers de femme,valery sady,interview,mimilie,o négatif,roman virtuel,chapitre,ville d'elven,elven,morbihanLe rendez-vous est programmé, tous les samedis sur notre blog dédié, Emilie et moi-même poursuivons l'écriture de O Négatif. Nous venons de clôturer le premier chapitre intitulé "En direction d'Elven", celui que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir. Je me ferais l'écho d'ailleurs sur mon blog de vous proposer uniquement l'intégralité des chapitres dès à présent.Sinon c'est ici qu'il faut se rendre.

    Pour finir Emilie et moi-même venons de sortir d'une entrevue avec Valery Sady du site Univers de femme, l'occasion d'en savoir un peu plus sur la construction de notre "roman virtuel". L'interview c'est ici

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake O-Négatif [roman]. 0 commentaire
  • Pourquoi Leshaker ne parvient pas à trouver princesse à son pied ?

    [Emilie Daffis]

     

    princesse,note,tribune,amour,amoureux,shake les princesses,mimilie,la maison de mimilie,emilie daffis,le shaker de cyril,pointure,piedCher Cyril, 

    Le pourquoi du comment toi seul le connaît et je n’ai malheureusement aucune réponse personnelle à te livrer. Bien que nous en ayons déjà parler ... .

    Mais je vais faire une réponse pour tout Leshaker : Pourquoi ne parvient-on pas à trouver chaussure à son pied ? 

    Aveuglement, c’est certain, on pense chausser du 38 pour les princesses, ou du 41 pour les princes, quitte à se déglinguer les pieds mais ce n’est pas grave, le principal étant de plaire à l’autre. Seulement, on se ment à soi-même, qui peut franchement vivre 24/24 avec un pied douloureux ? 
    Personne, sauf les individus qui préfèrent se voiler la face. 

    Mais mon cher Cyril, et tous les célibataires du Shaker, l’avantage que nous avons par rapport à cette norme de Monospace, Labrador, et dîner chez Belle-maman imposé le dimanche, (qui n’est qu’une mascarade), c’est que nous avons cette chance d’être nous-même. Nous osons mettre notre vraie paire de chaussure, celle qui ne fait pas mal au pied, celle qui nous fait un truc monstrueux en apparence mais tellement agréable à l’intérieur. 

    Alors pourquoi ?

    Parce que nous sommes vrais, mesdames, messieurs. Peut-être qu’un jour, la sensiblerie, l’honnêteté, le second degré, la légèreté, la folie, ..., sera au goût du jour. Peut-être qu’une princesse sera au coin de la rue avec une cuillère de nutella dans la bouche, qui sait ?.
    Peut-être qu’un prince osera être ce qu’il est ?.
    Franchement, j’en sais rien, ce que je sais c’est que tout le monde peut trouver chaussure à son pied, en étant soi, bon faut être sacrement patient et ne pas devenir aigri, mais mais ben heu en attendant : Nutella, champagne, rire, folie, sérieux, vivre à 2000 à l’heure et dites vous qu’un jour votre princesse / prince viendra ! 

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]., Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • Poème pour ma môman.

    Tu le sais nous sommes dimanche est c'est un dimanche de fêtes des mères. L'occasion pour moi d'embrasser la mienne que j'aime fort, qui passe ici aussi, un amour de maman... . Alors la fête des mères c'est un vate débat (n'est-ce pas Emilie), c'est évidement une occasion de plus de vendre des fleurs et de laisser les enseignants composer des merveilles.

    Cependant vendredi ma petite Lou, ma fille, a pris on stylo, une feuille, et a écrit un poème pour sa maman. J'ai trouvé ça miçnon, touchant, et rien que pour ça j'aime la fête des mères. 

    fête des mères,maman,bouquet,le shaker de cyril,mimilie,poème,mère,écoleBonne fête maman. Poem.

    Tu es belle comme une fleur quand je te voix tu es si belle et quand je m'envais je voix ton visage est tes bijoux sur toi.

    Tes fleurs dans le jardin elles sont belles mes toi encord plus belle.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires
  • Le Shaker en entrevue.

    entrevue,mimilie,emilie daffis,la parentalité,la maison de mimilie,les regars sur les pères célibataires,le shaker de cyrilDepuis mon article chez Amstramgram, je suis sollicité par des blogueuses pour parler de la séparation, de la parentalité, mais du côté des papas. Un engouement surprenant je dois l'avouer mais qui s'explique. Tout simplement les papas prennent rarement la parole, et surtout ils ne disposent pas d'une tribune pour parler du quotiden, de la précarité, des difficultés, et des joies aussi.

    Emilie, rédactrice web et responsable du blog "la Maison de Mimilie" m'a demandé de participer à une petite entrevue. J'ai accepté après avoir passé du temps sur son site. J'aime ses idées, son style et sa façon developper ses articles. Sans parler de la joliesse d'Emile (ça c'est dit), bon bref je ne pouvais pas refuser.

    Voici donc l'article sur "Les regards portés sur les pères célibataires" que je te propose de découvrir. Un article suivi de mon entrevue "Entrevue avec Cyril, papa célibataire".

    Un grand merci à Emilie de m'offrir de nouveau cette tribune, et un message perso pour un pote à moi qui souhaite developper un blog pour les papas... y'a faire, lance toi, moi j'ai pas le temps, mais y'a faire !.

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues., Shake mes découvertes. 6 commentaires