Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nature

  • Igor Hollman en entrevue.

    Igor Hollman est comme il se définit lui-même un amoureux de la nature, un passionné. Dernièrement il a connu le "buzz" avec ses clichés des aurores boréales qu'ils étaient possible de voir sur les côtes normandes. Focus autour de son travail et de sa passion. [son facebook]

     

    entrevue,aurore boréale,interview,climat,nature,phénomène,climatique,leshaker,flolou,cyril balayn,boréale,côte normandeEn quelques lignes petite présentation du photographe et de ton travail, en un mot qui es-tu ?

    Contemplatif et amoureux de la Nature depuis mon plus jeune âge, je me suis lancé dans la photographie depuis 2010 (achat de mon premier reflex numérique) dans le but de capter ces instants où les éléments se mettent en scène. Mon regard photographique se porte essentiellement sur le thème du paysage et des ambiances que la Nature peut délivrer, notamment à travers différentes lumières et conditions météo. En effet, les manifestations atmosphériques suscitent en moi une réelle fascination pour ne pas dire attraction ; en particuliers les orages et les phénomènes qui y sont associés. Ces phénomènes peuvent être la foudre, les vents tourbillonnaires, ou encore les structures nuageuses aussi insolites que chaotiques. J'aime cette sensation de me sentir tout petit et de côtoyer l'immensité comme l'intimité de la Nature, d'avoir en quelque sorte cette impression de vivre un instant privilégié en assistant aux premières loges à un spectacle qu'elle m'offre généreusement. La photo est pour moi, à la fois une façon de m'évader et de communiquer ces instants où la nature exprime, non seulement son caractère et sa puissance, mais également une part de son infinie beauté.

    Dernièrement tu as assisté aux aurores boréales vues sur la côte normande, un phénomène naturel magnifique, peux-tu nous en parler et comment est-il possible de le distinguer ?

    En effet, j'ai eu la chance d'assister à ce spectacle incroyable il y a peu. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas vraiment ce « phénomène », ce sont à l'origine des radiations émises par le Soleil à la suite d'une éruption qui entrent en collision avec la haute atmosphère terrestre (magnétosphère) et qui vont ensuite être canalisées par l'intermédiaire du champs magnétique de notre planète au niveau des pôles (Nord/Sud). Il en résulte alors ces nappes lumineuses et colorées que l'on observe habituellement dans les hautes latitudes. Seulement il arrivent que des éruptions soient bien plus violentes qu'en « temps normal » et qu'elles projettent avec une très forte intensité une grande concentration de particules permettant ainsi l'observation d'aurores jusqu'à des latitudes beaucoup plus basses, comme ce fut le cas dernièrement.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • De la poussière en pleine gueule #suncindy

    [Cindy]

    burning man,suncindy,cindy,flolou,lesjaker,cyril balayn,expérience,burners,balck rock,nevada,chaleur,nature,se retrouver,burning man,Ce que je préfère c’est de m’y rendre. Ce que je préfère c’est le début et les préparatifs. Ce que je préfère c’est de ne pas savoir ce que je vais découvrir. J’aime tellement que c’est la troisième fois que je vais m’y rendre. Il fait chaud et froid, le vent souffle souvent très fort et la terre n’a rien d’accueillante. Et pourtant.

    J’ai la chance de pouvoir m’y rendre dans des conditions idéales. Les artistes qui constituent le collectif New Yorkais que j’accompagne aiment profiter de la douceur du lieu avec des fauteuils, des canapés et des balançoires. Et puis j’aime le nom tout simplement. Black Rock City. Nevada. Bordel j’aime.

    Je vais adorer écouter la musique dès le matin, prendre le temps de remonter la source du son. Adorer écouter mes compères me raconter tard le soir les rencontres et les expériences de la journée (impossible de tout découvrir). Je vais apprécier sentir le « temple » qui ne finira pas de se transformer au fil des jours, un mémorial éphémère. Sentir la chaleur du feu qui glisse sur le corps de Burning Man.

    Me voici dans dans la communauté des « Burners », ceux qui vivent un Burning Man. Etrangement raconter son aventure est impossible, on frôle l’impudique, il est trop compliqué de trouver les mots et les formes. Comment pouvoir vous faire ressentir les sensations ?

    Le Burning Man est une expérience personnelle et différente selon les êtres. C’est ce que j’aime.

    Dans la vie pourtant je suis plus folle que là-bas. Mon côté française peut-être. Je ne sors jamais indemne de cette folie. Oui le Burning Man c’est la folie et des excès, du délire aussi. Mais c’est aussi de l’art, un mouvement perpétuel de création. Je ne suis que spectatrice bien souvent, je me laisse guider par la douce folie de mes ami(e)s. A distance j’observe. Bien souvent j’ai besoin de prendre le temps d’être seule, de traîner dans les allées, juste de regarder les uns et les autres, ne jamais parler. Le bordel de Burning Man provoque en moi un silence puissant.

    Je jette un regard de petite fille dans cette ville éphémère. Je reste émerveillée par l’organisation (car oui le Burning Man reste un évènement parfaitement maitrisé), bref j’aime être là. Il me reste quelques mois avant la prochaine destination vers Black Rock City (août).

    Dans mon sac j’ai une petite fiole avec le sable de Black Rock. L’énergie que je peux ressentir se traduit souvent des jours, des semaines ou bien des mois après. Je suis silencieuse là-bas. Tellement silencieuse. Je laisse au vestiaire celle que je suis. Je suis calme, légère, je contemple. En 2015 j’ai fait la promesse d’emmener Leshaker au Burning Man. Je suis certaine qu’il est prêt pour cette expérience unique.

    Poser un pied sur le sol, sentir la chaleur, me prendre de la poussière dans la gueule. Tu penseras à moi car je serais en pleine jouissance.

    Lien permanent Catégories : Shake Suncindy [contribution]. 0 commentaire
  • Titanesque.

    Avec cette photo je pense qu'il est possible d'affirmer que la nature est magnifique.

    n02_sean-heavey.jpg

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 7 commentaires
  • Le syndrome de l'écologie.

     

    syndrome-du-titanic-nicolas-hulot_vzv.jpg

    Après Yann Arthus-Bertrand c'est au tour de Nicolas Hulot de nous donner un petit film sur l'écologie. Il est certain que cette fois-ci on ne peut pas attaquer l'homme sur sa volonté sincère d'améliorer le monde.

    Néanmoins une question subsiste une nouvelle fois. Nous sommes trop nombreux sur cette bonne veille planète et y'aura pas à bouffer pour tous le monde !!!! Pas Glop comme dirais Pifou. La planète est donc surpeuplée mais cette surpopulation est mal répartie. Etant donné mon dévouement sincère pour l'écologie je m'empresse de m'inscrire dans ce programme que j'ai-moi-même-eu-l'idée. Je suis donc prêt à quitter ma ville, mon appartement, tous mes biens (pas glop, pas glop plus de Pc), et filer tout droit vers une île paradisiaque couverte de douces naïades et entièrement sauvage (je parle de l'île)

    Evidement il va me falloir un pied à terre sympa, et puis j'aime bien aller au restaurant, n'oublions pas le cinéma aussi (juste un seul), faudra penser quand même à une grande surface (c'est pratique !), sans oublier un peut de béton, légèrement, moi la nature ça me fais flipper. Evidement écologie oblige, déplacement obligatoire en vélo, bah vi !. Faudra pas oublier la parabole pour la télè.

    Décidement l'écologie c'est pas facile au final, pas glop pas glop !!!!!!!

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires
  • Mon tri sélectif.

    arthus_bertrand_002.jpg
    C'est une surprise pour personne le film "Home" de yann-Arthus-bertrand vient de sortir le 5 juin dernier. Ce film à un seul et unique mérite, reveiller la conscience écologique de chacun d'entre nous. J'ai discuté longuement avec un ami à ce propos, car même si j'estime moins polluer qu'un parisien qui vit avec une grande famille et qui roule dans un 4X4, je n'ai pas l'âme écologique. J'ai l'impression cependant que nous arrivons doucement vers une autre façon de consommer, que nous nous apercevons doucement que les ressources de la terre vont s'épuiser très vite. Mais je me demande si le monde dans lequel je vis va jouer le jeu de cette conscience écologique. Je me demande si les industriels et le monde capitaliste qui nous entoure et réellement disposé à changer d'orientation. Dans ma vie de tous les jours, je vois toujours autant de gens jeter les papiers par terre, je vois toujours autant de gens vouloir changer de portable au bout de 6 mois.... . Alors Yann si tu passes par ici je fais quoi pour changer les choses demain ?. Ne me dis pas de faire attention à ma consommation d'eau, de veiller à bien éteindre le robinet quand je me lave les dents, de bien trier mes déchets (c'est une vrai galère ce truc quand tu vis dans un appartement !), dis moi ce que je dois faire réellement pour changer les choses...c'est bien toi qui a dit que nous avions dix ans pour tout modifier !.
    Pour certains d'entre vous, Home, reste et restera une jolie carte postal du monde. Néanmoins il est logique de féliciter le travail et l'initiative d'un tel projet et de la stratégie de diffusion. Je suis heureux de constater que les productions des navets de Besson permettent de financer des oeuvres. D'ailleurs pour finir, et vous le savez, Home n'est protégé par aucun Copyright, il demeure libre de droit, nous allons donc assister d'ici quelques temps à des remix de Home, c'est la loi du genre sur le net. J'espère pour Yann-Arthus-Bertrand que cette stratègie de diffusion va réellement perdurer et que ce dernier ne se fasse pas vampiriser par ce diable de producteur de Besson (je suis mauvais, je sais bien !). A oui une dernière pour la route, tu le sais bien mais Home est en diffusion sur Youtube jusqu'au 14 juin il faut donc en profiter. Notons aussi que la page Youtube du film est bien sympathique c'est assez rare sur cette plateforme (Home sur Youtube clique ici). Bon allez je file il faut que j'aille vider ma poubelle dans laquelle on va trouver des bouteilles en plastiques, des conserves, du carton etc... la honte ! :) .

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 3 commentaires