Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

normandie

  • Lola Simone en entrevue.

    Vous connaissez peut-être Lola Dans la salle de bain, mais peut être connaissez-vous mieux Lola Simone ? en plein changement d’identité numérique cette jeune YouTubeuse Caennaise qui vit actuellement à Barcelone propose des vidéos sur sa chaine et compte aujourd’hui plus de 7500 abonnés et elle ne va pas s’arrêter là.

    Lola c’est une fille avec de l’énergie dedans. Au programme « je pue des pieds », « la première fois », mais aussi « le harcèlement scolaire ». Mais pas que. Lola ressemble à ses vidéos et ses vidéos lui ressemblent. Lola Simone en entrevue… [YouTube] [Facebook]

     

    lola dans la salle de bain,lola simone,youtubeuse,chaine,lola,barcelone,caen,ville de caen,entrevue,normandie,harcelement scolaire,je pu des pieds,fille,leshaker,cyril balayn,flolou,entrevue,interview,rencontre,Lola tu es une YouTubeuse. Comment est née l’envie de ta première vidéo et l’idée d’en faire une chaîne ?

    L'idée de ma première vidéo m'est venue de mes copines de lycée. On était une bande de 9 nanas, toujours collées, et je leur disais super souvent "ah tu sais l'avocat sur les cheveux ça fait ça" "si ta bague rouille sur ta peau tu dois faire ça" "putain j'aimerai trop expliquer aux gens que les filles font ce qu'elles veulent" et BIM elles m'ont toutes dit peu à peu "Mais Lola Pourquoi tu fais pas un blog sérieux ?". L'idée a pris de l'ampleur dans ma tête, et j'adore écrire... sauf que j'ai une écriture très orale, et que j'ai vite compris que j'avais envie d'un support plus direct, plus expressif, plus moi. J'ai donc tourné ma première vidéo, qui était un make up foireux, avec une voix monochrome et un air qui disait "je vais me suicider". Ah haha ! Et avec le temps j'ai réussi à montrer ce que je suis réellement.

    Tu as développé ton blaze Lola dans la salle de bain avec plus de 7000 abonnés, tu as changé de nom dernièrement en Lola Simone pourquoi ce choix ?

    Alors ce choix me trottait dans la tête depuis de nombreux commentaires qui me disaient " tu pourrais parler de n'importe quoi, je viens ici juste pour t'écouter parce que tu es drôle"

    Et là je me suis MERDE, je suis pas faîte pour ne parler QUE de beauté. J'ai tenté plusieurs vidéos hors sujets et ce sont celles qui ont le plus plu.

    Lola Simone c'est moi, entièrement. Ce sont mes deux vrais prénoms (et j'en cache un troisième encore plus mignon qui est : Thérèse), il représente un vrai décalage que je suis à moi seule je pense. Depuis que j'ai changé tu ne peux même pas imaginer la libération que je ressens, j'ai l'impression que je peux aller réparer une bagnole et le filmer que ça restera dans le thème ! J'ai besoin de parler, de m'exprimer, de crier (ok beaucoup crier), de me maquiller, de me démaquiller, de voyager, de manger ; et tout ça sur ma chaîne.

    Et non je n'ai pas peur de perdre des abonnés, je pensais que cet ancien blaze représentait un blocage, et je pense que j'ai eu raison. Il suffit d'aller voir sous la vidéo où j'annonce ce changement pour lire des dizaines de gens me disant "je ne comprenais pas pourquoi tu t'appelais comme ça". Et d'ailleurs, depuis ce changement (il y a trois jours), je suis suivi par 560 personnes de plus, belle confirmation :)

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 4 commentaires
  • Définitions #110

    deux,duo,couple,vent,normandie,gilles langoureau,entrevue,beauregard,festival,emilie daffis,cyril balayn,leshaker,collège,egocentrisme,caca,interview,bonheur,Virtuel : J’ai dans l’idée de briser les pixels entre nous. Balancer vos adresses par la messagerie du blog, le mail, Facebook, j’ai une envie forte de vous écrire. Chiche.

    Mouais : L’année scolaire vient de prendre fin avec un sentiment en demi-teinte même si dans l’ensemble les choses vont bien. Les difficultés relationnelles entre les élèves viennent polluer l’ambiance, aujourd’hui on s’insulte par sms. Sans paradoxe le niveau reste bon. On en parle de l’absentéisme des profs ou pas ?

    Egocentrisme : Toi aussi tu fais caca !

    Festival de Beauregard : J’y serais le samedi 4 et dimanche 5 juillet. Tu pourras même m’y croiser en compagnie d’Emilie (flashback). Et tu croises les doigts pour le vendredi 3 juillet (je t’expliquerais plus tard), mais dans le doute invoque un dieu (de ton choix).

    Entrevue : Rencontrer Doris Arnold le 30 juin et se faire refouler par Gilles Langoureau c’est aussi ce que j’aime dans cette rubrique. C’est dommage j’avais des questions pertinentes à lui poser notamment sur sa rhétorique tendancieuse. Tant pis j’irais me consoler sous les talons hauts de Doris.

    Photo : Pour une fois regarder dans la même direction dans une fluidité parfaite. Cela ne se résume pas à l’état de grâce, c’est la vie que j’ai choisi, celle d’aujourd’hui et de demain. J’avais mis la capuche car le vent normand ne pardonne pas. Elle a capté l’instant.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Où Trouver quoi à Caen en entrevue.

    J’ai découvert la page facebook « où trouver quoi à Caen » en prenant mes quartiers dans la ville. J’y suis resté, j’ai apprécié le ton, ce petit côté ludique, l’idée d’avoir des infos que je n’irais pas chercher ailleurs, mais aussi les bons plans de la ville. Etant un petit curieux je voulais savoir qui se cachait derrière cette page qui compte de nombreux abonnés Caennais. Focus autour des auteurs de cette page (en particulier Yannick) un grand merci pour sa gentillesse et sa réactivité. [la page Facebook d’où trouver quoi à Caen]

     

    outrouverquoiacaen,ou trouver quoi à caen,caen,ville caennais,bon pln,ville,normand,normandie,calvados,idée,mairie,flolou,leshaker,cyril balayn,entrevue,interview,rencontre,Pouvez-vous nous donner un bref aperçu de votre page et comment est né ce projet ?

    À travers cette page, nous souhaitons comme à la terrasse d’une place de village : échanger nos coups de cœur, nos coups de griffes, nos adresses fétiches, nos livres… ; partager le programme d’animations, les bons plans, les idées de sorties. L’idée est de s’entraider en faisant appel aux compétences de chacun. Le projet est né lors d’un dîner entre amis ou au fil de la discussion chacun demandait à l’autre ses adresses, son resto préféré, le bon plan pour trouver…On s’est alors dit, mais pourquoi ne pas créer une page « Où trouver quoi à Caen ».

    On peut imaginer le travail que demande la régularité et la gestion d’une telle page, je suppose que vous avez des activités à côté comment vous organisez vous autour de ce projet ?

    Effectivement, nous animons cette page bénévolement en plus de nos activités professionnelles. Tous les matins, on commence par une revue de presse et un point sur les mails. Puis on planifie quelques publications, mais tout au long de la journée, on essaie de rester attentif à l’actualité entre nos rendez-vous.

    Avez-vous constituez une équipe depuis et les contributions sont-elles importantes pour diffuser de l’information ?

    Nous sommes toujours deux comme à la création de ce projet. Mais nous avons derrière nous un groupe d’amis qui nous suit et de plus en plus, nous recevons par mails et messages de précieuses informations et de superbes photos. Particuliers, institutions, créateurs d’évènements…viennent spontanément vers nous, c’est très sympa.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire