Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pénitenciaire

  • Entre gris et bleu.

    J'ai retrouvé une jolie personne dernièrement. Avec elle j'ai partagé pour oublier. Elle aussi possède un blog, un espace dédié aux mots. Suite à notre rencontre éphémère elle a décidé de laisser une trace, avec ses mots. Je laisse la trace aussi ici. Et toi si tu le souhaites tu pourras découvrir son espace. Merci Stéphanie pour ce texte magnifique... qui parle de nous.

     

    547.jpg

     

    Ca commence comme un clin d'oeil, une blague un peu potache un midi d'un jour pas ordinaire. Et les mots s'enchaînent, jouant à se répondre.

    Et les envies s'enchaînent et mon mantra m'impose de vivre, c'est encore ce qu'il y a de mieux à faire quand on est mortel. Et je me sens vivante, incroyablement vivante et la moquette me fait de l'oeil.

    Entre gris et bleu, couleur non défini de revêtement posé pour supporter pas pressés et pas talonnés.

    Entre gris et bleu, entre peines de coeur et bonheurs simples.

    Un sourrire qui s'invite sur mon visage et mon imaginaire délirant qui fabrique le reste. Comme la promesse ques les occasions se présenteront encore de dire merci.

    Et je me sens vivante, incroyablement vivante et la moquette me fait de l'oeil.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 3 commentaires