Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

partage

  • Être sincère.

    [Emilie Daffis]

    shake les princesses,sincère,sincérité,partage,honnête,leshaker,flolou,cyril balayn,emilie daffis,prise de risque,risquer,La peur d’être est une des facettes que je rencontre très souvent dans mon métier. Peur de mal faire, peur de bien faire, peur de ne pas être assez bien, peur de faire, peur d’être celui qu’ils ont envie d’être, peur d’oser, peur de choisir, peur d’être heureux, peur d’aimer, peur de se livrer, peur de tout un tas de choses encore…

    Je pourrais t’expliquer le pourquoi du comment, mais honnêtement, on connait tous cette sensation de peur, ce moment où ton estomac rebondit dans tous les sens, ou ton cœur s’arrête de battre, ou tu ne peux plus respirer, ou tu restes bloqué et préfère fuir. 

    Une des clés pour vivre avec ses peurs (je ne te parle pas des phobies), c’est d’être en accord avec soi.

    Chacun fonctionne à son rythme et en fonction de ce qu’il est.
    Personnellement, j’ai choisi de vivre en étant sincère avec moi ce qui induit d’être sincère avec les autres. Etre vrai selon ma vérité (et pas celles des autres), selon mon cœur, et mon corps, c’est mon truc. Je n’ose pas tout, j’ai même peur de pleins de choses. Mais j’ai envie de faire de ma vulnérabilité une force, de me dire que le plus important pour moi c’est de me regarder dans la glace et de vivre dans mes pompes et pas à côté.

    Pourtant être sincère ce n’est pas simple, c’est prendre de sacré risques (je vous en parlais la semaine dernière), c’est se mettre dans des positions assez inconfortables. C’est penser des choses et les assumer, c’est dire des choses qui viennent du cœur en ayant peur des retours, c’est se mettre en position de faiblesse (bien que ce soit une force) en flippant des conséquences.
    De toute façon, je n’ai pas le choix, le mensonge et l’hypocrisie ne font pas partie de mes valeurs de vie. Je n’aime pas les faux-semblants et j’attends des autres la même chose : être sincère.
    Ce qui est difficile, parce que je me suis rendue compte que beaucoup mentait, beaucoup te caressait dans le sens du poil en pensant l’inverse, beaucoup estime que pour avoir il faut manipuler.
    Chacun son crédo, chacun réagit à sa convenance, chacun fait ce qu’il a à faire, chacun vit  avec sa conscience.

    Mais quand toi, princesse qui a envie d’être vrai avec toi, tu te poseras la question de ce que tu dois faire et comment tu dois le faire, demande toi une chose : est-ce que ça te fais Oui, ou est-ce que ça te fais Non ? Ta réponse sera sincère et tu sauras quoi faire, parce que tu te seras écouté et respecté. Peu importe les conséquences, à chaque problème il y a une solution. Si problème il doit y avoir …  
    Quand tu te respectes, quand tu es sincère avec toi, tu vas vivre de très belles choses, parce que les gens seront touchés, parce que tu  agiras avec ton cœur et que d’autres recevront ce présent comme un trésor.

    Pour ceux quine comprendront pas ou qui te feront subir ta sincérité, rappelles toi une chose, il vaut mieux vivre avec soi, que vivre pour les autres. S’ils n’acceptent pas ce que tu es, c’est qu’ils n’ont pas à être dans ta vie. Petit à petit tu apprendras à détecter les gens qui fonctionnent comme toi, et tu ne seras entouré que de personnes entières, qui vivent avec leur cœur autant qu’avec leur raison. 

    Et puis n’oublie pas que la peur est ton alliée, c’est elle qui peut t’ouvrir vers tes rêves.

    Retrouve Emilie sur sa page Facebook...

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]., Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • La mort des blogs.

    humeur,incarnation,numérique,leshaker,vie,partage,échangeDepuis que le concours est ouvert je découvre quelques lectrices, un petit mot, toujours sympa, symbole d’une lecture qui dure, je suis toujours surpris.  Découverte aussi d’un blog, d’un univers, décidément la virtualité réserve des surprises. C’est un peu comme la vie finalement, il peut m’arriver de tomber amoureux, demain, d’une voix, d’un geste, d’une main, c’est le côté immédiat, c’est le twitter de la découverte, pour enfin prendre de la distance, du recul, découvrir une silhouette, matérialiser, le blog en ce sens prend toute sa splendeur, pour finir par de la conversation, de l’échange et des mots, les facebook et compagnie permettent cela.

    J’ai lu ce matin un article annonçant la mort des blogs. Vais-je donc perdre mes rencontres, mes découvertes ? Le blog est un outil, un univers graphique, au départ on se fait capter par une note, un style d’écriture, puis on progresse, on découvre de nouveau, on glisse son regard sur les mots, sur le choix des photos, la couleur, comme dans la vie finalement.

    Au travers de ce concours je découvre des gens, des univers, je fais de la correspondance, j’aime bien recevoir des mots gentils, au fil du temps un échange fini par se créer, bien plus important, les mots prennent du sens, on y attache une certaine importance. C’est certainement une petite partie de nous que nous échangeons dans notre incarnation numérique, mais c’est aussi ce que nous sommes.

    La mort des blogs je n’y crois pas, les échanges, les écrits, les idées, nos têtes ne cessent de vouloir créer et partager.

    Puis un jour il faut savoir poser les claviers, pour se matérialiser, une nouvelle histoire, un nouveau partage loin, bien loin, du numérique.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • A contre-sens.

    contre sens,le shaker de cyril,sexisme,papa solo,garde alterné,partageHier sur Paris j’ai passé une journée riche en rebondissement entre rencontre avec des lecteurs du blog et une invitation du journal «Parents » à une réunion sur le thème du sexisme. Pour être franc je n’étais pas vraiment opérationnel, je venais de me prendre la flotte dix minutes plus tôt, étant donné que je reste un éternel adolescent j’étais habillé d’un petit pull (trempé du coup) par cette journée pluvieuse.

    Les intervenants passent, les discussions s’enchainent, puis un petit gars d’une trentaine d’année vient prendre la parole. Un designer Parisien, papa solo, garde alterné. Un homme enfin à la tribune, ce n’est pas si courant. Je ne vais pas vous détailler les sujets de sa conversation mais un point m’a particulièrement parlé. Il pointait le doigt sur le sexisme dont il se sentait victime au sein de sa société car dans le cadre de sa garde alternée il sentait que « rarement » ses collègues, ses dirigeants prêtaient attention à ses difficultés d’organisation face son système de garde. Une différence ressentie dans son discours et son expérience je cite (oui j’ai pris des notes) «  il est bien plus coutumier de demander à une femme comment elle réussit à s’organiser avec les enfants comme si cela n’existait pas dans le modèle masculin ».

    J’ai trouvé sa réflexion d’une incroyable justesse. Je le vis aussi dans mon entreprise. C’était un moment bien sympathique, un sujet fort qui mérite le débat. En ressortant je n’avais que mon pull sec qui trois minutes plus tard était de nouveau trempé #acheter un parapluie.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Définitions #30.

    moscou,russie,le shaker de cyril,ldéfinitions,partage,témoignage,manque,islamisteCorde : A trop tirer dessus un jour elle finira par se casser… elle l’est déjà !

    Témoignage : Suite aux chroniques de Lisianne et à la dernière note (qui évoque son absence) j’ai eu dans la même journée pas moins de 86 mails des lecteurs de ses chroniques. A ce jour toujours pas de signe de cette dernière, mon départ pour Moscou est prévu le 29 septembre.

    Actualité : "Même si je n’ai pas encore eu le temps de bien comprendre le contenu de cette vidéo, il est de mon devoir de me joindre à ces manifestations"… c’est un bon résumé.

    Manque : Le partage, le plaisir de vivre des situations à deux, poser son regard sur l’autre, profiter de l’instant. L’abstinence, la frustration, le manque, la solitude, sont des éléments qui se gèrent.

    Moralité : Ne jamais jouer à la bagarre avec ma fille « papa t’as du gras au ventre ! ».

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Leshaker & Mimilie #7. Questions/réponses.

    Cette semaine petit jeu entre Emilie et moi, c'est assez rare de parler de nous sur nos blogs respectifs c'était l'occasion d'en profiter au travers de cette rubrique. Voici mes 5 questions pour elle.

    Vous pouvez retrouver les 5 questions d'Emilie à moi-même sur son blog.

     

    questions réponses,le shaker de cyril,leshaker et mimilie,intime,répondre,sexo,rubrique sexo,entrevue,interview,se confier,partager,partage1/ Emilie on passe souvent du temps devant son écran, sur son bureau, peux-tu me décrire l'endroit où tu réponds à l'instant précis à ces questions (avec une petite photo).

    Je rentre tout juste chez, moi. Je viens d’enlever ma pince, mes chaussures, et m’affale sur le canapé. Mon pc est sur mes jambes, ses mêmes jambes sont sur ma table basse.

     2/ Tu as répondu dernièrement à une entrevue sur un autre blog (que je vous invite à lire ici). Sans jugement j'ai trouvé qu’à la lecture de cette entrevue l'absence de "l'homme", du "père" était de nouveau frappante, dans les questions et dans les réponses. C'est un sentiment que je retrouve souvent dans les blogs "féminins" ou "communautaires". Ton avis ?

     En même temps, sans offenser les hommes. L’entrevue m’est dédiée, on m’a interrogé sur mon envie d’avoir qu’un seul enfant. A l’heure actuelle, je suis maman solo, pas de mec chez moi. Je précise même que je reste ouverte à un second mais là encore tout dépendra de pleins de facteurs liés à mon intimité et à ma façon de pouvoir gérer un autre enfant. Les questions étaient donc centrée sur moi, pas sur ma pseudo vision du couple et de la place que le père pourrait avoir si nous devions faire ce choix. Individuellement, égoïstement, je ne suis pas prête à faire un autre enfant, et je ne sais pas si je tiens vraiment à en avoir plusieurs. Tu sais à quel point, pour me connaître légèrement, le père de ma fille (par exemple) à une place importante dans ma vie. Je respecte énormément les hommes et leurs sentiments, ce pourquoi je les mets souvent en valeur dans mes articles et mes dossiers. Maintenant, je ne me reconnais pas trop dans la blogosphère. Je ne parle pas ou peu de moi, tu ne liras jamais rien sur ma vie privé, ma vie sexuelle, ni même ma vie quotidienne. A l’inverse des blogs féminins qui publie en fonction de leurs humeurs, de leur vie, et qui sont généralement centrée sur leur centre d’intérêt : maman, enfant, cuisine …

     3/ Ton dernier film, dernier bouquin, dernier CD ?

    Mon dernier film, hier soir avec ma poulpette on s’est rererererefait le Twilight 3. Je fantasme vraiment sur le côté vampiresque , machiste et possessif de la passion amoureuse des deux protagonistes. Mon dernier bouquin, choisie à la Fnac en 5 min, juste à la couverture, sans avoir lu le titre ni même le résumé. Le théorème de cupidon, de je sais plus qui (et trop la flemme de bouger du canapé). Lu en 3h, pas sensationnel, il m’a permis de rêver un peu à cet amour que je ne crois plus. Mon dernier CD, aucun, j’écoute sur Youtube ou Deezer, un peu de tout et surtout n’importe quoi. Mais le dernier qui date d’il y a une heure, ze best ofd’Elmer foot beat (je sais même pas si ça s’écrit comme ça). Et comme d’hab j’ai écouté et chanté en boucle « Daniela » …

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake Mimilie & Leshaker 2 commentaires
  • Bientôt 3 ans.

    bientôt,3 ans,anniversaire,bisous,fêter,le shaker de cyril,organisation,soirée,partageLe 12 décembre je vais fêter les trois ans du blog (ouais déjà), et je sais grace à mes petits outils statistiques que vous êtes nombreux a venir suivre et prendre du bonheur avec le Shaker, mais comme souvent vous êtes peu nombreux a venir vous montrer au travers des commentaires.

    Alors moi j'aime le partage en cette fin d'année 2011, et puis surtout j'aime les bisous. Et je veux des bisous, des gros, des petits, des baveux, des puissants, des intergalactiques... et tu vas venir m'en donner des bisous.

    Ta carte blanche, au travers d'une vidéo, d'un dessin, d'un texte, d'une photo... tu me fais un gros bisous, une grosse déclaration de Bisounours pour fêter les 3 ans du blog. Une seule adresse leshakerdecyril@yahoo.fr, une seule date limite le 12/12, il reste plus que toi et ta déclaration et j'en ferais un truc ici-même. Merci à tous d'avance.

    Et clique aussi sur la page fan du shaker (bon je te laisse cette fois !)

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire