Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

partir

  • Les chroniques de Lisianne #30. En toi.

    shake les mots de lisianne,le shaker de cyril,partir,poscou,russie,démons,souffert,virtuelQuand j’étais toute petite je passais mon temps à jouer, je m’inventais des histoires, au son de la musique j’imaginais la scène et les spectateurs, je fermais les yeux, le rêve pouvait durer des heures.

    Si j’avais continué sans m’écouter je serais encore en train de rêver, certainement seule, me laissant guider par mes attentes, mes désirs et mes doutes. Aujourd’hui je suis grande dans mon corps mais mon âme d'enfant demeure en moi. Durant des années j’ai voyagé, loin, me laissant guider au travers des nuages, ne laissant des traces qu’au travers des chambres d’hôtels. Je suis ici physiquement avec l’envie de toute mettre à plat, de prendre le temps, de contempler, de jeter un regard vers le bonheur. Cette quête c’était mon envie de Russie, mon envie de départ, cette aventure que je suis venu te raconter de temps en temps.

    Puis…

    Je ne suis pas si vaillante, les démons ne quittent jamais un corps, même loin. Ils sont en moi. C’est donc un précipice qui se dresse devant moi, une volonté de toute effacer pour mieux recommencer. Je vais laisser derrière moi des gens, une famille, de l’amour.

    Si seulement il était simple d’écrire et de t’expliquer. Pour la première fois c’est une véritable torture, disons plus forte que d’habitude.

    Alors je sais…

    Je sais que tu as souffert, que c’est une épreuve. Je voudrais juste que tu puisses comprendre que je devais donner un sens, de l’histoire à l’histoire, donner une consistance aux mots, ne pas me contenter du virtuel au travers des mails, je devais venir graver mon départ et mon absence dans cette tête qui pour rien au monde ne viendra me juger.

    Tu viens de graver mes mots sur les pixels de ton ordinateur, moi j’entendais ton souffle quand tu as  pris cette lettre.

    Le livre se referme mais l’histoire continue. Donne-moi juste du temps.

    [Lisianne/Leshaker]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 7 commentaires
  • Définitions #23.

    ailleurs,partir,loin,ras le cul,ras le bol,ville de merde,cyril balayn,le shaker de cyril

     Lundi : L’odeur de la reprise.

    Mardi : Beurk !

    Mercredi : Beurk !

    Jeudi : Beurk !

    Vendredi : Beurk !

    Samedi : Beurk !

    Dimanche : Beurk !

    Je ne suis bien que loin, ailleurs, et surtout pas ici.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Les chroniques de Lisianne #25. Sur le départ.

    partir,départ,destination,soleil,terrasse parisienne,cyril balayn,lisianne,chronique,le shaker de cyrilJe savais que je viendrais mettre un œil ici, enfin des mots surtout. Tournant décisif dans ma petite vie, le 25 juin j’arrête pendant six mois. J’avais besoin. Mon travail d’hôtesse me faisait tourner en rond autour de la planète, et moi je faisais pareil dans ma vie, je me devais de tout bousculer.

    Mon sac est encore en bazar par terre dans ma chambre, c’est un peu la prise de tête je ne sais pas quoi prendre, un truc de fille ça ! Il va faire froid c’est certain, alors polaires et chaussettes chaudes, j’ai conscience d’un manque de glamour mais en même temps la destination ne l’est pas. Je ne suis pas inquiète j’ai préparé mon voyage et je ne serais pas seule au départ. J’ai juste besoin de me retrouver de faire le point, d’avoir ce souvenir que je vais me créer pour mieux revenir.

    En ce moment j’ai plaisir à me balader dans la capitale, plaisir à faire une terrasse lundi avec Cyril au travers d’un soleil qui pointait son nez timide pour lui raconter mon voyage, mon projet et faire le point mes futures notes. J’ai plaisir à retrouver et dîner avec mes copines, plaisir à me lever le matin, des plaisirs simples car je sais que je vais partir pour (comme je l’ai déjà dit) mieux revenir.

    Je n’ai pas envie de te donner ma destination, il faut me laisser le temps de prendre mes marques, d’y parvenir, c’est un endroit calme très calme et très lointain, j’ai pris des tonnes de bouquins, de la musique, je suis prête. Là-bas je serais avec moi on pourra donc se retrouver toute les deux et se confronter. Personne ne pourra me contacter, je ne pourrais nuire à personne, je serais seule au plein milieu d’une terre. Souhaite moi bonne chance et à bientôt.

    [lisianne]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 2 commentaires
  • Les chroniques de Lisianne #24. Tu étais au courant ?

    chronique,lisianne,partir,cyril balayn,le shaker de cyril,partir six mois,déconnection,traceJe ne cesse de virevolter dans les rues de Paris en ce moment. J’aime toujours autant lire les Inrocks en prenant mon bain. Je suis toujours aussi fan du petit chat de ma meilleure amie. J’aimerais tellement en avoir un, l’entendre ronronner, venir me sentir au petit matin. Oui mais c’est impossible je suis jamais là. Je mange des fruits et j’ai repris le sport, c’est bon, c’est reposant, le meilleur moment se poser sous la douche en sentant respirer son corps. J’ai acheté des sous-vêtements, ils sont beaux, ils sont Vichy, j’aime ressembler à l’unique PinUp que je demeure. Mes talons sont toujours aussi haut, mes cheveux jamais peignés et mes seins trop petits. J’ai dîné chez une amie hier soir. En repartant j’ai compris que j’étais incapable de rendre un homme heureux. J’ai l’album Super Discount d’Etienne De Crecy dans les oreilles.

    A la fin du mois j’arrête pendant six mois. Noël c’est une jolie date pour recommencer là où je vais tout laisser. Tu n’étais pas au courant ? Six mois à ne rien faire, j’ai la chance de pouvoir le vivre, six mois pour me reconfigurer. Six mois de reseat. Six mois sans ne jamais nuire à personne. Six mois dans les nuages, dans le vent. Un espace-temps que je vais m’offrir égoïstement. Je t’expliquerais, ou, comment… et je serais là. La déconnection n’est jamais complète et ce n’est pas une obligation, c’est moi qui décide, je viendrais déposer des mots ici.

    [lisianne]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 2 commentaires