Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

prise de tête

  • Définitions #107

    carnaval étudiant,caen,y'a t-il un pilote dans l'avion,crash,aérien,escarpins,usine,desespoir,usé,désabusé,amour,interressant,défilé,statistique,blogueur,leshaker,flolou,cyril balayn,prise de tête,envie,désir,jacquie et michel,La honte : J’ai lu des choses folles sur le thème des blogs, sur sa disparition, sur son évolution. J’ai lu des choses écrites par des blogueurs des premiers jours désabusés, usés, sans magie et considérant que c’était mieux hier et bien moins demain. Et elle, toujours la même, qui parle d’envie, de déconne, de désir, sans prise de tête. Heureusement.

    - de 18 : Merci Jacquie et Michel ! (oui je sais ça fait toujours rire).

    Urne : Un jour je viendrais écrire pour t’expliquer pourquoi je n’y crois plus. Que je vienne t’expliquer mon parcours associatif, très jeune l’intérêt que j’avais pour la politique, le choix des subventions. Il faudrait que je vienne te l’expliquer pour créer le débat, mais le faire impose de se raconter, de parler de soi et de rentrer dans des détails. Je sais qu’on perdu l’envie, l’ambition, le partage, les idées…

    ? : La question c’est de savoir si on désire une femme à la couleur de ses escarpins.

    Y’a-t-il un pilote dans l’avion : On vient de se rendre compte que l’homme n’est pas un objet mais un élément imparfait. Il va devenir complexe de rendre transparent l’interaction entre l’homme et la machine. La seule chose étant de rendre l’humain à un étant d’objet qu’on pourra contrôler. C’est en cours.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 3 commentaires
  • La masturbation mentale ou comment jouir au moins dans sa tête.

    [Emilie Daffis]

    shake les princesses,masturbation,mentale,jouir,fille,blablas,reconter,meufs,masturber,prise de tête,flolou,leshaker,emilie daffis,cyril balayn,le repère des parents,jugerJe ne sais pas pour vous, mais alors l’année 2015 m’a fait violemment réagir. Comme un bouleversement en entraîne un autre, après une bonne vieille remise en question de derrière les fagots en décembre, j’ai décidé de plein de choses. 
    Les résolutions je n’en ai pas, je n’aime pas trop le concept dû au 1 er janvier je vais avoir des objectifs et les réaliser. (Faire un régime, arrêter de fumer, arrêter de sortir, de boire, faire du sport…) Je déteste faire comme tout le monde et pour le coup mes objectifs je me les colle régulièrement au … (presque tous les jours). 
    Bref passons, et revenons à nos moutons. Après cet attentat et ces prises d’otages,  je me suis comme réveillée d’un long dodo. Penser à faire le bien ok, en parler c’est plutôt pas mal. Mais comment te dire à quoi cela va me servir si mes paroles ne sont pas suivies d’actes ? 
    Tu ne vois peut-être pas le lien entre ce qui s’est passé et ce que je me dis. Je comprends. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]. 0 commentaire