Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

prostitution

  • J'me marre #suncindy

    [Cindy/Leshaker]

    leshaker,suncindy,couple,cyril balayn,flolou,cindy,new york,prostitution,marié,divorce,amitié,désabusée,J’me marre. Je rigole. Je suis totalement désabusée. Je devrais vraiment tirer un trait sur les « rendez-vous ». Les petits moments de plaisir qui vont devenir des clichés après deux ou trois verres. Un soir de fille comme les autres, comme ceux de demain et plus encore…

    Helen voudrait un homme avec du caractère. Elle le dit. Elle ne dit pas que la caractère c’est de lui tenir tête, de mal lui parler pour mieux exister. A la limite de l’humilier.

    Carolyn cherche l’amour et la vie à deux. Elle le dit. Elle ne dit pas qu’elle ne supporte plus la solitude, l’assiette solitaire et les galères de fin du mois.

    Deborah est seule et célibataire. Elle le dit. Elle ne dit pas qu’elle voit Alan et Bruno en secret, de temps en temps. L’un se croit unique et l’autre aussi. Le pouvoir du mensonge.

    Elise est célibataire. Elle le dit. Elle ne dit pas qu’elle aime cette vie, bouffer des conneries  et porter un pantalon vert pour dormir.

    Craig est un homme. Il le dit. Il ne dit pas qu’après nous avoir écouté il s’enfoncera dans Brooklyn pour trouver une prostituée.

    Samantha est mariée et n’aime plus son mari. Elle le dit. Elle ne dit pas que dans sa tête tourne une seule phrase en boucle qui lui permet de tenir et de se lever tous les matins « bah c’est comme ça ! »

    Les phrases, les mots, les rires et les silences. Je regarde ce bout de monde. Samantha va partir, son mari Craig finira la soirée en notre compagnie, il rentrera plus tard. J’me marre. Je rigole. Je suis totalement désabusée.

    Lien permanent Catégories : Shake Suncindy [contribution]. 2 commentaires
  • En coulisse du festival.

    festival,film,festival de deauville,stars,prostitution,conference,presse,star systeme,le shaker de cyrilC'est l'ouverture du festival de Cannes. Ceux qui me suivent au travers du shaker savant que j'ai eu la chance de vivre et découvrir les coulisses des festivals, surtout celui du film américain de Deauville.

    J'ai découvert un univers assez pittoresque ou il est facile de croiser des gens très égocentriques. Découvrir des gens passionnés de cinémas, des "gens célèbres" d'un naturel déconcertant et d'une gentillesse déconcertante (souvenir de Spielberg et de Georges Lucas)... des photographes qui gueulent comme des tarés pour prendre une photo et qui sont très souvent des gros beaufs...  des filles derrières des barrières prêtent à tout pour s'incruster à une soirée privée.

    J'ai découvert aussi la précarité des équipes car tu peux me croire l'argent tourne toujours autour des mêmes.

    Des annecdotes je pourrais t'en raconter des tonnes, je vais juste te raconter la plus forte, celle ou j'ai dansé avec Carmen Electra en soirée privée pour la sortie de Scary Movie, avant de me faire sortir comme une merde par les Bodyguards.

    Bon allez j'annonce officiellement l'ouverture du festival de Cannes.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 6 commentaires