Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pudeur

  • À nu.

    nu,à nu,nudité,se mettre à nu,leshaker,flolou,cyril balayn,intime,pudeur,parler,se confronter,cerveau,noir et blanc,C’est un de mes talents, je ne vais jamais au bout des choses. La régularité je ne connais pas et je ne sais pas comment la gérer. En amitié ou en amour c’est pareil. J’ai tellement cette envie en moi de modifier le karma, de me dire que je suis maître de mon destin. J’ai des idées, je ferme les yeux assez tardivement le soir car la machine à penser bouillonne, elle me donne de la violence et de l’énergie qui viendra se répandre par terre au réveil. A ce jour je ne sais pas pourquoi je suis comme ça même si j’ai des milliers de pistes.

    J’ai compris mon amour de la nuit. La nuit c’est le masque, la nuit c’est l’invention, la nuit c’est le superficiel, la nuit y’a pas les couleurs, la nuit on est bien plus beau que le jour.

    Pourtant il m’arrive d’endosser des costumes qui me vont bien, je suis père jusqu’au bout des ongles, un rôle qui me va bien moi qui ne connais pas le mien, j’ai inventé l’histoire, j’ai fait battre mon cœur pour une petite blonde de 12 actuellement avec laquelle je suis moi, juste moi, sans masque, sans cloisons, avec un regard qui te mets à genoux.

    Et ceux que j’aime. Ceux qui s’enfoncent dans mon regard car ils ont compris qui je suis, et bien mieux que moi. En général j’écoute, je baisse les yeux, je comprends.

    Au final je ne sais pas qui je suis. J’ai des idées. Je crois que tout simplement l’histoire ne s’invente pas.

    Photo Sandra Soy.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • Mamzelle Mistinguett en entrevue.

    Derrière Mistinguett se cache une maman de trois beaux enfants. Une vie, un parcours, le tout premier blog de "maman" que j'ai commencé à suivre. J'ai toujours aimé la pudeur qui se dégageait de ce blog, nous avons eu elle et moi dernièrement un dialogue autour de l'anonymat à respecter. La trace numérique est un sujet à prendre en considération. Focus autour de son auteure et du blog - Maman, son blog et nous...

    [Le blog - Le facebook]

    mamzelle mistinguett,amstrangram,mistinguett,maman son blog et nous,blogueuse,entrevue,itw,interview,maman solo,blog de maman,papa solo,parentalité,pudeur,pudique,flolou,leshaker,cyril balayn,règles,photo,enfants,bambins,Dans le cadre des entrevues focus sur Mlle Mistinguett et son blog « Maman, son blog et nous ». Présentation.

    Ha, c'est toujours intimidant de devoir se présenter. Alors, on va la faire simple. Moi, c'est Mamzelle-Mistinguett, auteure (ha j'adore ce terme) du blog "Maman, son blog et nous" où j'officie depuis septembre 2009. Au tout début, le blog s'appelait Amstramgram, puis il est devenu Amstramgram, le Blog et puis finalement, je me suis offert un nom de domaine rien qu'à moi: «Maman, son blog et nous" bien plus raccord à ma vie, qui est celle, évidemment, d'une maman.

    L’interactivité avec les mamans est-elle nécessaire ?

    Je ne cherche pas à échanger qu'avec des mamans. Ce n'est pas mon but. Mon but est de partager mon quotidien. Evidemment, il touche sans doute plus une mère de famille qu'une adolescente férue de mode.   J'aime que mes articles suscitent un intérêt. En bien ou pas, mamans ou pas, c'est toujours intéressant de voir que ses écrits sont lus et commentés. Ce serait mentir que de dire que je n'aime pas cela, on blogue pour soi-même, mais aussi pour avoir un retour, sinon cela peut devenir, je crois, très vite frustrant. Alors, maman ou pas, peu importe. Tout le monde est le bienvenu chez moi.

    Tu as des instants de vie dédiés à ton blog, des rituels ?

    Oui, je m'octroie une pause blog, l'après-midi, lorsque mes enfants sont à l'école (ou à la sieste, pour ma plus petite). C'est mon moment à moi, pendant lequel je m'évade quelque instant. Je profite du calme de ce moment-là pour rédiger, planifier, mes futurs articles. Il m'arrive aussi de me connecter  le soir mais là, j'en profite surtout pour lire les blogs des copines. Par contre, le week-end, j'essaie (et je dis bien, j'essaie) de ne pas bloguer . Mon amoureux et mes enfants passent avant tout.

    mamzelle mistinguett,amstrangram,mistinguett,maman son blog et nous,blogueuse,entrevue,itw,interview,maman solo,blog de maman,papa solo,parentalité,pudeur,pudique,flolou,leshaker,cyril balayn,règles,photo,enfants,bambins,Tu as ouvert la parole aux pères y’a très longtemps dans le cadre d’une rubrique dédiées, penses-tu que celle-ci soit suffisante sur le net ? J’ai toujours cette impression (peut être fausse) que la parole des pères est moins entendue, que l’empathie soit plus complexe.

    Détrompes toi. J'ai vraiment l'impression que les papas commencent à prendre  de plus en plus de place sur le net et dans la vie de tous les jours. On prend de plus en plus le temps de les écouter, les impliquer dans leur rôle. On voit d'ailleurs bien plus de "blogs de papa" (avec un très grand lectorat) qui n'existaient pas ou peu à l'époque où  j'ai commencé à bloguer. Dans les émissions, les média, la parole leur ai souvent donnée. Je crois que les meurs avancent, doucement mais, surement.

    Comment parviens-tu après toutes ces années à te fixer des règles dans la « pudeur » pour justement ne jamais trop en montrer ? De la même façon les photos sont toujours des regards ou des cadrages précis, tu te fixes la règle de ne jamais dévoiler le visage de tes proches ?

    Après toutes ces années, il n'y a toujours pas de calculs. Je blogue comme je vis au quotidien c'est-à-dire au feeling et en pudeur. J'en montre mais pas trop parce que c'est ainsi. Par peur, peut-être, je ne sais pas mais montrer mes enfants à "visage découvert", non. Parce que ce serait nous dévoiler et, y perdre notre anonymat. Il y a eu bien sûr des moments où j'ai eu envie d'en montrer plus. Je trouve évidemment mes enfants très beaux, j'aime la photo et c'est vrai que parfois, devoir cadrer en mode "blog" me frustre mais bon, c'est furtif, et puis l'idée d'entretenir le mystère et d’attiser la curiosité me plait assez et qui sait, c'est peut-être cela qui plait aussi à mon petit lectorat. Ceci dit, je trouve que j'en montre bien plus qu'à mes tout débuts de blogueuse.

    Et les projets de demain, sur ton blog?

    A ce jour, pas de réels projets. Comme je l'ai dit, je blogue au feeling. Rien n'est jamais établi à l'avance. Je ne m'impose rien. Je continuerai sans doute à bloguer avec plaisir et si un jour ce n'est plus le cas, alors, j’arrêterai, sans aucun doute.

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 2 commentaires
  • Définitions #1.

    définir,définition,solitude,pudeur,émotif,le shaker de cyril,cardiaque,humainBlog : Objet du désir, érotique et diabolique, il est cependant necessaire de le dominer.

    Elle : Loin derrière mais le silence et l’absence n’efface rien surtout pas le souvenir. Deux ans déjà.

    Travail : Endroit où j’ai le sentiment de devenir inutile et transparent. Heureusement y’a de l’ambiance… heureusement.

    Anniversaire : 9 ans. La nostalgie de la jeunesse de ma fille m’envahit déjà.

    Tour Eiffel : Symbole d’un regret, pas de la personne mais de l’endroit, trop haut et c’est souvent la chute.

    Silence : La meilleure défense.

    Pansement : Ce que je suis, ce que je serais, ce que je vais demeurer.

    Cardiaque : Prendre peur, se dire que la vie est courte, et l’éloignement c’est chiant.

    Routine : Elle me ronge.

    Santé : Pour la medecine du travail tout va bien.

    Ces définitions résument assez bien les derniers mois.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 5 commentaires
  • Si tu blogues je te dirais qui tu es !.

    Pour cette note le départ vient d'ici. Etant donné que je me refuse de parler de moi à l'intérieur de ce blog j'ai laissé cette idée au fond de ma poche, puis, petit à petit, les auteurs des blogs que je lis se sont mis à relayer cette idée. N'ayant pas de personnalité et suivant la foule je me suis dis "allez petit fonce !"...

    Tu blogues depuis longtemps ? - Depuis environ deux ans. J'ai commencé sur une petite plate-forme avec un thème principal, mes filles. L'idée de départ c'était de partager avec des proches et quelques moins proches les envies, les découvertes de mes pitchounettes. Rapidement ce petit blog a pris de l'envol j'ai donc décidé de le supprimer pour protéger l'intimité de mes filles (et j'ai eu raison). Depuis Janvier 2009 me voici ici, y'a de l'espace, c'est plus feutré, plus proche de moi, c'est grand et les voisins ne sont pas chiants.

    Des chiffres ? - Pas très interessant de donner les statistiques d'un blog, surtout pour le mien, je blogue pour moi avant tout en ayant le plaisir de découvrir des gens. J'ai le plaisir de constater que vous êtes nombreux à passer du temps sur le blog et à lire les pages. Vous êtes 120 tous les jours en moyenne (cela peut varier en fonction des mes contributions).

    Combien de temps tu passes sur ton blog ? - Il faut savoir qu'un blog, même un "pitit" blog comme le mien demande du travail. Il faut de la rigueur, de l'énergie. Je passe environ deux heures tous les jours sur le blog (souvent plus), pour le developper, l'enrichir. Sans oublier la lecture des autres blogs. Tout cela se passe le soir et fini en général..........très tard !.

    Comment tu choisis tes notes ? - Certains blogueurs passent du temps sur le choix d'une note et de son écriture, et cela est très souvent pertinent. Pour ma part je blogue en direct, je suis sur l'instant, ma bannière reflète cette idée " méli-mélo de sensations, reflexions et de web".

    Pourquoi "flolou" et pourquoi ce "®" ? - Car je suis ridicule !. "flolou" pour Florine et Lou le prénom des filles. Le "®" j'en sais rien, une empreinte, y'a des dizaines de milliards de Cyril, et puis je savais faire le raccourci au clavier.

    Une envie, une idée, des choses à dire ? - Non rien de plus. J'ai découvert des gens, des univers au travers des blogs. Comme je le disais j'aime lire les blogs, surtout les blogs féminins, enfin les blogs de filles... y'a une empreinte particulière, enfin je trouve !. Je profite de cet espace pour remercier les lecteurs, mistinguett, karine, mini jupe, harold, laly, miss sand, clement perrin... j'arrête je vais en oublier. Message amical à sunrise qui depuis est devenue une amie.

    Juste une petite information importante. Vous êtes nombreux à me demander les coulisses de la vidéo du dimanche. Il faut savoir que cette rubrique c'est une équipe de 120 personnes qui travaillent sur le scénario et la réalisation. C'est une énorme machine !. Qui vient de dire que c'est à chier et que je suis tout seul ? c'est même pas vrai...enfin oui un peut !.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 10 commentaires