Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

question

  • Les chroniques de Lisianne #9. Soirée entre filles.

    soirée,filles,copines,rencontre,amant,amante,bon,coup,baiser,le shaker de cyril,question,chroniqueIl est tard et je rentre de soirée. Je ne sais pas si c’est- vraiment une bonne idée d’écrire cette note à l’instant, les idées se croisent et l’alcool encore présent. J’ai juste eu la joie ce soir de retrouver Sophie, ma grande copine, celle que je ne vois jamais, mais celle avec « qui-je-sais-que-je-suis-bien ».

    Autour de moi et Sophie ce soir, des filles, rien que des filles, des demoiselles, des madames, des petites, des grandes, des brunes et des blondes, une seule rousse, des jolies et des moins jolies, des jupes et des pantalons. Soirée sympathique, soirée parisienne dans un très bel appartement, je suis en general assez timide quand je suis avec des gens que je ne connais pas. Sophie était présente, c’est le plus important, il m’était facile de me glisser dans son regard et de ne parler qu’avec elle.

    Il est tard et je rentre de soirée, demain je dois me lever tôt, mon frère que je vois rarement vient me voir, mais je m’égare. J’ai levé la tête lors de cette soirée, je me suis interressée à la discussion, thème majeur « Les mecs », les aventures, les plus beaux, les plus performants, les unes et les autres racontent les histoires, racontent, racontent, racontent… j’écoute, j’aime bien cette distance, elle me permet de critiquer, de ne pas être sur cette scène. J’écoute les filles parler de l’intime. Et je suis surprise.

    Surprise, car en écoutant avec cette distance j’observe l’absence de remise en question dans les déboires. Sexuellement c’est à l’identique. Connaissent-elles vraiment les hommes, l’homme, ses peurs, ses doutes, son fonctionnement, ses désirs ?.

    Pour le coup c’est de ma propre remise en question qu’il s’agit. Suis-je une bonne amante ?. Je vais encore mal dormir ce soir, ou simplement me dire qu’une princesse ne doit jamais se poser ce genre de question.

    [Lisianne/Leshaker]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 2 commentaires
  • Pourquoi les filles pour noyer leurs émotions s'enfoncent dans un pot de Nutella ?

    [Emilie Daffis] 

    princesse;émilie,émilie daffis,la maison de mimilie,le shaker de cyril,question,nutella,s'enfoncer,pot,manger du nutellaCher Cyril, 

    Nous les filles, sommes dotées d’un cerveau avec deux parties, l’un qui travaille la raison, la logique et qui nous permet de trouver des arguments à vos questions super pertinentes, et un autre sensible, émotif, qui nous permet d’être de vraies princesses avec une intelligence du cœur. 

    Notre plus grand défaut, enfin aux yeux des hommes, c’est notre façon émotive de gérer les choses, notre manière de prendre les choses trop à cœur. Rare sont les princesses ne réagissant pas avec leur cœur. Pour toutes les situations que ce soit pour l’achat d’un sac ( cf Julie et les sacs), pour vivre une nuit endiablée, pour notre travail, pour nos relations amicales, et même pseudo-amicales, nous mettons notre cœur à l’ouvrage. 

    Alors pour répondre à votre interrogation, je dirais que nous prenons le pot de Nutella ou tout autres choses ressemblant à un truc bidule bien riches en sucre et / ou bien gras pour compenser le manque de quelques choses ( au choix : mec, sexe, amour, tendresse), pour faire taire toutes les émotions néfastes à notre bien être (colère, rancœur, jalousie, envie), en gros pour éviter d’en vouloir à la terre entière et de devenir une vieille fille aigrie et desséchée. 

    L’avantage avec le pot de Nutella, c’est que l’on peut l’utiliser de manière différentes, soit sur une tartine de pain, soit et c’est ce que je préfère, prendre la cuillère à soupe (non la louche ne rentre pas dans le pot, j’ai tenté sans succès). Et là dans les deux cas, on le prend bien en bouche, on peut lécher le surplus, et se faire plaisir pendant plus de 5 sec ;) 
    Une chose aussi très importante, il sait faire un truc hallucinant: il peut nous écouter, nous comprendre et accepter nos émotions de filles, notre sensiblerie, sans juger notre façon de penser.

    De toute façon, il n’a pas le droit à la parole parce qu’il n’a pas de bouche, il ne peut pas fuir parce qu’il n’a pas de jambes, bref l’objet parfait pour les moments de détresses émotionnelles. 

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]., Shake les princesses [contribution]. 20 commentaires
  • Retour sur... la minute du mardi #2.

    Le samedi c'est "retour sur..."une note mais il y a un an. Une note à faire découvrir, à faire évoluer. Il me fallait piocher dans une note du 23 au 29 janvier 2010. Mon choix s'arrête sur une note du 26 janvier 2010, un épisode de "la minute du mardi" qui illustre assez bien mon humeur du moment, symbole d'une remise en question... surement aussi le temps, le froid, la nuit, très envie de soleil, de sable, de chaleur, de partage et de solitude à la fois. Oui je sais c'est pas facile.

    La note d'origine.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 4 commentaires
  • Faut-il ?

    La folie du Shaker #4. J'aimerais que tu puisses me répondre très sérieusement .

    Lien permanent Catégories : Shake la folie du Shaker [vidéo] 12 commentaires
  • Tic tac tic tac...

    2417584202_dcdedf0938.jpg19h03: Faut que je pense à ma note pour demain.

    19h40: J'ai faim. Je mange.

    20h30: Pascaline me téléphone, nous passons 45 minutes sur un sujet passionnant (les relations hommes/femmes-les codes hétéros)...bon bref je nique son forfait.

    21h40: J'ai pas vraiment d'idée pour une note.

    23h30: Je m'étais assoupi c'est TF1 et la nouvelle émission de Cauet qui me réveille.

    00h00: Passage sur l'ordi. Direction mes mails, direction Facebook, avec du bol une idée pour une note...rien...c'est vraiment nul les réseaux sociaux.

    1h10: Un de mes contacts vient de m'envoyer une vidéo sur un chat qui a pris une dose de LSD. J'aime la culture.

    1h48: Je me résigne, y'aura pa de note aujourd'hui.

    1h56: Période de reflexion. Mais pourquoi cette volonté de faire une note ? Tu te fais chier dans la vie ? t'as pas envie de te bouger ? Pas envie de lacher ton ordi ? - réponses: oui - non - bah - c'est mon fils ma bataille. (Les réponses sont en désordre).

    2h18: Quand je ne travaillais pas je pensais que c'était normal de me coucher tard. Aujourd'hui je travaille, et mon cas ne s'arrange pas.

    3h05: Trop la classe comment j'ai eu l'idée de cette note !. allez dodo.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 11 commentaires