Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rassemblement

  • Mon expérience à la Vidéo City [en mode Niagara].

    vidéo city,vidéocity,youtubers,youtubeurs,meet up,rassemblement,paris,youtube,sweetie,flolou,leshaker,bfmtv,bfm,internet,star,star du web,cyril balayn,ma fille,niagara,j'ai vu,parodieSi je te dis Cyprien, Norman, Sweetie, Natoo, tu connais bien évidement. Tu connais car t’es jeune et tu regardes You Tube, ou bien t’es un parent et tu baignes dedans par obligation ou par connerie aussi. Ce week end avait lieu la Vidéo City, un rassemblement, le premier, avec l’ensemble des Youtubeurs d’aujourd’hui. YouTube en vrai.

    C’était pourtant une belle idée cette manifestation et elle reste très bien organisée. Mais moi j’ai découvert un monde, j’ai halluciné, pourtant je suis très loin d’être déconnecté. J’ai vu des ados avec des gardes du corps pour se rendre aux toilettes, des fans hystériques hurler car d’un geste magique (en en vrai) une star d’un web a fait un signe de la main. J’ai découvert un monde en vrai qui se traduit en général derrière un écran.

    Ma fille avait des paillettes dans les yeux et je ne regrette rien, c’était un des plus beaux jours de sa vie, et les « Youtubeurs » étaient de toute évidence heureux de cet évènement. On y sera donc l’année prochaine et je vous invite vivement à y assister.

    Pourtant, pourtant…

    Je ne peux pas m’empêcher de me dire que les gamins doivent garder les pieds sur terre, qu’ils ont (je l’espère) l’idée de se dire que les choses peuvent demeurer éphémère. Si demain t’as plus envie de créer il se passe quoi ? Tu n’es plus rien, tu n’existes plus. Tu n’es même pas un livre qui traîne dans une bibliothèque (c’est peut-être pour cela que certains écrivent des bouquins, j’y pense ?).

    vidéo city,vidéocity,youtubers,youtubeurs,meet up,rassemblement,paris,youtube,sweetie,flolou,leshaker,bfmtv,bfm,internet,star,star du web,cyril balayn,ma fille,niagara,j'ai vu,parodieEtrangement j’ai envie de me dire que c’est que le début, que la télé pour les jeunes n’existent plus, que les « stars du web » d’aujourd’hui ont du talent (ou pas) et composent avec les stylos du moment. J’ai passé un moment très agréable, j’étais heureux de voir ma fille heureuse, il ne m’en faut pas plus. Alors merci pour le show. Etant donné mon grand âge et que j’aime Niagara et Muriel (oui y’avait pas YouTube à l’époque) l’idée d’interpréter la chanson à ma sauce j’ai eu (v’là que je parle en Yoda).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • Burning Live

    [Cindy/Leshaker]

    A l’heure ou des tonnes d’eau glacés se déversent sur les corps des « puissant, des « influents", des « décideurs », moi j’irais m’enfermer dans le désert du Nevada pour le Burning-Man 2014. Un endroit où il fait chaud et où tu bouffes du sable et des space cake.

    C’est un rassemblement qui fait fantasmer (ou pas). Ma présence n’est que professionnelle. Travaillant dans la communication j’organise tous les ans pour un collectif de créateurs New Yorkais la préparation de cet évènement. Au risque de te surprendre je n’y vais jamais par choix, ni par envie, ce n’est pas dans la culture ni dans mon ADN, ma recherche intérieure s’exprime autrement.

    Je suis terriblement fatiguée avant de commencer. J’ai passé un mois en France afin de me ressourcer, d’écouter, de croiser, les gens - les amis – la famille. Alors foutre ma tronche dans la ville éphémère de Black Rock City n’est pas une option souhaitée pleinement. La logique du billet vert me donne le sourire si cette perspective n’était pas envisageable.

    Lundi 25 je serais sur le sol blanc du Burning Man. Je reviendrais par deux fois ici-même négativement puis positivement afin de te donner mon impression sur cette manifestation. Je suis heureuse de retrouver les lignes de ce blog. Je galère toujours autant pour trouver les mots et construire une (espèce de début d’idée à la con). Note plus tard : ne pas oublier mes lingettes, mais putain de lingettes, le seul truc indispensable dans le désert en plus des (lunettes-crème solaire-chapeau-lampe de poche-vélo-vêtement de pluie-foulard-masque-de la tune)

    Je burn

    Tu burn

    il/elle burn

    Nous burnons

    Vous burnez

    ils/elles burnent

    Lien permanent Catégories : Shake Suncindy [contribution]. 2 commentaires