Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

shaker

  • Faut-il ?

    La folie du Shaker #4. J'aimerais que tu puisses me répondre très sérieusement .

    Lien permanent Catégories : Shake la folie du Shaker [vidéo] 12 commentaires
  • Prière.

    Untitled-1qsqsqsqs.jpg
    Je prie pour que le Shaker de Cyril® revienne rapidement.
    J'ai hâte, mon corps entier le réclame.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • L'aventure de la lecture.

    La folie du Shaker #3. En même temps je suis dans le ton de cette vidéo, car me faisant chier dans la vie je fais des vidéos de merde. Etrangement c'est à force de les regarder (juste après montage - car oui y'a un montage !), que je me décide à les diffuser. Je passe ainsi très vite du sentiment de "honte" à "j'men fou"... bon allez let's go.

    Lien permanent Catégories : Shake la folie du Shaker [vidéo] 0 commentaire
  • Retour sur... ma fête des voisins.

    Le samedi c'est "retour sur..." une note de la semaine mais il y a un an. Une note à faire partager et découvrir et évoluer.

    Il me fallait piocher dans une note du 30 mai au 5 juin 2009. Droit au but il s'agissait de ma fête des voisins, que j'ai raté, la preuve.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 2 commentaires
  • Retour sur... je blogue donc je suis...

    Le samedi c'est "retour sur...", une note de la semaine mais il y a un an. Une note que j'ai aimé, une note à faire découvrir, à faire évoluer.

    Il me fallait piocher dans une note du 16 au 22 mai 2009. Tu vois finalement je continue mon blog, souvent je me dis que je vais arrêter car j'ai plus de jus, plus d'envie... et puis je continue. J'ai découvert des gens, les relations ne sont pas toujours virtuelles, mais au final je ne connais personne. Mon blog n'est pas un grand blog, pas de ligne éditoriale, il est devenu un Shaker un titre qui lui colle bien à la peau. Les statistiques prouvent que je suis lu et pourtant les commentaires sont rares. Mais je m'amuse et c'est certainement le principal. Je viens de relire cette note et je suis toujours d'accord avec mes mots.


    1999214601.jpg J'ai commencé à bloguer le 20 mai 2007. Gentiment, sans vraiment connaître ce nouveau média. J'ai voulu par le biais du blog centrer mes vidéos, mes photos, la vie de mes filles, sur une seule et même plateforme. A force de poster quotidiennement, mon petit blog a commencé à cumuler les visites et j'ai rapidement changé le cap de mon blog très accentué sur la vie de mes enfants. J'ai mis de côté les nombreuses photos et vidéos des filles pour partir vers une orientation plus personnelle. Dans le même élan et très rapidement, l'ancien blog que je possédais ne me permettait pas techniquement de travailler sur le style et la réalisation des articles. Impossible aussi de connaître l'origine des connections des lecteurs, les outils statistiques étaient decevant. J'ai lâché ainsi mon premier blog, sans un mot, sans me retourner, un manque de courage de ma part !. En ouvrant le blog d'aujourd'hui j'éprouve un vrai plaisir a poster, à rencontrer des gens nouveaux. Le blog est un média innovant, j'y passe du temps, je lis de nombreux blogs, j'ai l'impression d'y apprendre des choses, l'information arrive vite et nombreux sont les blogs dont les articles sont interressants. Je me suis surpris aussi depuis de nombreux mois à lire pas mal de blog de fille. C'est étrange !. J'ai peut-être une réponse. Les blogueuses ont souvent l'intelligence et la qualité de donner un univers, de rendre surprenante des choses simples... en un mot la qualité de selectionner le thème de leur billet.

    Pour ma part, je « blogue » au fil du temps, comme indiqué sur ma bannière « fourre-tout des impressions et des sensations ». Une nouvelle fois à force de poster réguilèrement, d'entretenir mon petit blog, j'ai pris une vitesse de croisière dans les visites en ayant le plaisir de constater les nombreux lecteurs, de m'apercevoir que mes pages sont lus... merci à tous. On blogue pour soi en priorité, mais avec le plaisir personnel de faire venir les gens. Pour finir, y'a un article qui fait venir du monde « en masse » sur mon blog, c'est dire la puissance des tags !. Un article intitulé « Chobix  c'est très chaud" et que voici. J'ai taggué « Chobix » et à mon avis je dois faire un maximun de déception. Juste pour dire que c'était le petit côté TF1 de mon blog.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 5 commentaires
  • Retour sur... Mon petit papy.

    Le samedi c'est "retour sur...", une note de la semaine mais il y a un an. Une note que j'ai aimé, une note à faire évoluer, à faire découvrir.

    Il me fallait piocher dans une note du 9 au 15 mai 2009. Une note que j'avais bien aimé à l'époque. Une note qui ne change pas elle demeure toujours d'actualité.

    avatar.jpgHier vendredi (jour férié ou je travaillais), mon papy est venu dans le rayon, bien habillé et rasé de près. Il avait même son caddie avec lui, profitant de cette douce journée d'ouverture du magasin pour faire quelques emplettes. Dans sa main droite il tenait le catalogue du magasin avec des promotions dedans... . Mon papy au début je l'ai pas vu venir, puis à un moment j'ai bien remarqué qu'il passait un long moment devant les écrans d'ordinateur. Il avait sorti tous le "matos" : le carnet, le stylo et comme souvent (chez les papys), il a commencé à noter une multitude de choses sur le carnet sans oublier de compulser le catalogue de temps en temps. J'avais pas tellement envie d'aller voir mon papy car je savais (d'expérience) que je pouvais en avoir pour un bon moment. Mon papy a passé plus de 40mn dans le rayon, sans bouger, devant les écrans d'ordinateur. A un moment j'ai fais la boulette, je me suis adossé a notre comptoir, j'etais seul, et mon papy  est venu vers moi le sourire aux lèvres... au bout de 40mn. Il me dit "Mr, avez-vous cette télé que je ne trouve pas dans votre catalogue ?!". Moi, sans pitiè, je lui rétorque "bien sur, les télés se trouvent la-bas au bout du rayon, vous étiez devant les écrans d'ordinateur". Mon papy m'a regardé, dégoûté, et moi je l'ai laissé se diriger seul vers son objectif, son but ultime, de cette journée fériée. Bon en même temps, ce vendredi, journée de "solidarité dans l'entreprise je bossais pour lui ! Alors Na ! .

    la note d'origine.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 4 commentaires