Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vidéo city

  • Mon expérience à la Vidéo City [en mode Niagara].

    vidéo city,vidéocity,youtubers,youtubeurs,meet up,rassemblement,paris,youtube,sweetie,flolou,leshaker,bfmtv,bfm,internet,star,star du web,cyril balayn,ma fille,niagara,j'ai vu,parodieSi je te dis Cyprien, Norman, Sweetie, Natoo, tu connais bien évidement. Tu connais car t’es jeune et tu regardes You Tube, ou bien t’es un parent et tu baignes dedans par obligation ou par connerie aussi. Ce week end avait lieu la Vidéo City, un rassemblement, le premier, avec l’ensemble des Youtubeurs d’aujourd’hui. YouTube en vrai.

    C’était pourtant une belle idée cette manifestation et elle reste très bien organisée. Mais moi j’ai découvert un monde, j’ai halluciné, pourtant je suis très loin d’être déconnecté. J’ai vu des ados avec des gardes du corps pour se rendre aux toilettes, des fans hystériques hurler car d’un geste magique (en en vrai) une star d’un web a fait un signe de la main. J’ai découvert un monde en vrai qui se traduit en général derrière un écran.

    Ma fille avait des paillettes dans les yeux et je ne regrette rien, c’était un des plus beaux jours de sa vie, et les « Youtubeurs » étaient de toute évidence heureux de cet évènement. On y sera donc l’année prochaine et je vous invite vivement à y assister.

    Pourtant, pourtant…

    Je ne peux pas m’empêcher de me dire que les gamins doivent garder les pieds sur terre, qu’ils ont (je l’espère) l’idée de se dire que les choses peuvent demeurer éphémère. Si demain t’as plus envie de créer il se passe quoi ? Tu n’es plus rien, tu n’existes plus. Tu n’es même pas un livre qui traîne dans une bibliothèque (c’est peut-être pour cela que certains écrivent des bouquins, j’y pense ?).

    vidéo city,vidéocity,youtubers,youtubeurs,meet up,rassemblement,paris,youtube,sweetie,flolou,leshaker,bfmtv,bfm,internet,star,star du web,cyril balayn,ma fille,niagara,j'ai vu,parodieEtrangement j’ai envie de me dire que c’est que le début, que la télé pour les jeunes n’existent plus, que les « stars du web » d’aujourd’hui ont du talent (ou pas) et composent avec les stylos du moment. J’ai passé un moment très agréable, j’étais heureux de voir ma fille heureuse, il ne m’en faut pas plus. Alors merci pour le show. Etant donné mon grand âge et que j’aime Niagara et Muriel (oui y’avait pas YouTube à l’époque) l’idée d’interpréter la chanson à ma sauce j’ai eu (v’là que je parle en Yoda).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • Définitions #112

    article,tendance ouest,blogueuse,à la une,leshaker,flolou,cyril balayn,presse,caen,ville de caen,caennais,définitions,projet,vidéo city,paris,rendez vous

    A la Une : Finalement je suis assez content de faire partie de cet article dans Tendance Ouest. « Les blogueuses ont le vent en poupe » et moi aussi. Je suis sur Caen que depuis quelques mois et heureux de voir que mon petit bout de chez moi compte d’un certain sens. Merci à ce journaliste d’avoir mis un mec la dedans. Du coup j’ai fait des rencontres et je viendrais vous faire découvrir un univers assez sympa d’une fille assez sympa… restons futiles (ne l’oubliez pas). [l'article ici]

    Rendez-vous : On se retrouve à la Vidéo City de Paris ? C’est juste histoire de créer un groupe puissant de parents afin de lutter contre l’hystérie des jeunes. J’y serais le samedi 7 novembre.

    Jusqu’ici tout va bien : La jalousie est une gangrène. Une partie de la conquête c’est de commencer à s’en rendre compte, de vouloir changer les choses. J’ai pris le temps de lui expliquer qu’elle est humaine aussi et que dans la vie on s’écorche les genoux aussi. Y’a juste ce petit interrupteur à ne pas déclencher qui te feras faire n’importe quoi et perdre raison. C’est un pote on discute. C’est ça aussi l’amitié.

    Corbeille : Pour celles et ceux qui connaissent. Il fallait que je prenne le temps de vous faire une petite bafouille. J’ai en effet commencé un projet aujourd’hui stoppé avec Sandra Soy. « Journal d’une névrose en 52 jours ». 52 jours, 52 notes. C’est juste que c’est compliqué dans la vie de Sandra et que la régularité puisse être aussi une source d’angoisse. Elle reviendra, merci à celles et ceux qui apprécient son écriture.

    Vieux con : Il va vraiment falloir que je fasse une vidéo un jeudi soir dans les rues de Caen. J’ai aujourd’hui 43 ans et mes souvenirs sont trop lointains. On picolait autant ? On faisait autant les cons à balancer des poubelles, casser du verre sur la route… ? comme-ci une partie du fun doit passer par la dégradation. Je ne compare rien je m’interroge juste sur ce qui change ou pas.

    Graver : Etienne Daho disait « son épaule et tattoo ». On en reparle.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire